Saint-Paul 2026 : épisode 5

Chaque semaine, suivez les aventures de la retraitée Bernadette, de la famille Mahourat, du jeune couple Hugo et Manon ou encore des sœurs Sandrine et Cécile.

ÉPISODE 5 : « Un centre de loisirs ! »
N’allez pas dire à Bernadette qu’elle est âgée ou fait partie des seniors, surtout pas ! A 72 ans, elle a fait sien le titre de l’émission « La tête et les jambes » dont elle ne ratait pas un épisode à la télévision dans les années 1960 lorsqu’elle était adolescente. En effet, hormis quelques rhumatismes, qu’elle soigne en octobre par trois semaines de cure aux Thermes des chênes, cette femme coquette de nature est en forme olympique. Et vous risquez encore moins de la croiser au repas des anciens offert chaque année par la mairie pour honorer ses aînés. La septuagénaire assume pleinement son âge et elle souhaite bien continuer à profiter pleinement de la vie. Et elle ne fait pas les choses à moitié, ses semaines étant bien remplies !

Le lundi, sur les conseils de son médecin, elle a l’habitude de réaliser une marche sportive de 5 km. Bon pour le cœur, cela lui permet également de se remettre des éventuels excès du week-end. Son circuit urbain est réglé comme du papier à musique : du centre-ville au lac de Christus par l’avenue de la Résistance sécurisée et végétalisée ; puis, elle traverse la forêt par des chemins aménagés et entretenus et gagne l’étang de Poustagnacq, où elle fait quelques étirements face à la minoterie réhabilitée ; de là, elle rejoint sont point de départ en remontant la longue rue Loustalot.

Le mardi et le vendredi, de 15h à 17h, elle boit un thé avec son amie Jeanne chez leur cafetier préféré. L’ambiance y est chaleureuse et elles aiment y refaire le monde confortablement installées sur les fauteuils en velours rouge. Elles y croisent indifféremment des étudiants du campus numérique près de la gare qui viennent décompresser entre deux heures de cours, des voyageurs en transit qui attendent leur prochain train ou encore des anciens qui jouent à la belote. Tous s’arrêtent, consomment et échangent, dans une vraie logique intergénérationnelle.

Le mercredi, elle se rend à pied au gymnase de Toumalin pour son cours hebdomadaire de gymnastique volontaire. Cette pratique complète et multi-activités lui permet de conserver la forme, grâce à différents exercices de renforcement musculaire, souplesse, équilibre ou mémoire. Elle est aussi vecteur de plaisir et de lien social, puisqu’elle prolonge parfois la séance avec quelques-uns de ses partenaires d’effort dans un restaurant du cœur de ville si animé. Les calories dépensées sont aussitôt récupérées, mais c’est aussi cette convivialité qui a motivé son arrivée dans le Sud-Ouest.

Le jeudi, cette grande curieuse cultive sa passion du patrimoine. Membre des Amis du vieux Saint-Paul, elle s’émerveille de découvrir les richesses de sa ville d’adoption. A commencer par l’église et son abside romane du XIIe siècle, dont les chapiteaux et bas-reliefs extérieurs si admirablement sculptés et imagés en font un véritable joyau du Moyen Âge. Elle aime parcourir les panneaux explicatifs et illustrés proches qui racontent l’histoire du monument ; comme ailleurs en ville pour chaque aspect patrimonial. De plus, elle est devenue une habituée des archives municipales où elle passe des heures à la recherche d’éléments inédits sur l’histoire de la commune.

Le samedi, ne cherchez par Bernadette, elle prend soin d’elle ! Chaque semaine, elle alterne entre coiffeur et institut de beauté, situés près de chez elle : un petit plaisir personnel hérité de ses années parisiennes. Pendant plus de trente ans, elle a tenu une boutique de prêt-à-porter dans le 19e arrondissement à La Vilette, près de la Cité des sciences et de l’industrie, et s’est toujours imposée une présentation soignée par respect pour ses clients.

Si elle profite d’un repos bien mérité le dimanche, il lui arrive aussi parfois le week-end d’assister à des spectacles et concerts qui sont donnés à l’espace culturel Félix Arnaudin, dans le cadre de la riche saison culturelle annuelle. Aux beaux jours, elle ne manque aucune des animations proposées sous ou à proximité de la halle couverte, véritable équipement multifonctionnel et surtout lieu de vie fédérateur et où se retrouve la population pour de beaux moments de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *